Des Conseils Naturo pour bien vivre l'automne

L’automne est une saison de transition, elle permet à la nature et à l’homme de se préparer à l’hiver. C’est aussi un moment d’introspection, qui nous permet de ralentir et de faire le point sur l’essentiel, sur nous, sur notre vie…
En médecine traditionnelle chinoise l’automne est entre le YANG de l’été et le YIN de l’hiver. Le yang étant le côté de la lumière, la chaleur, la sécheresse, le soleil, le mouvement, alors que le yin est le côté de la lune, la fraicheur, l’humidité, l’immobilité.

L’automne est lié à l’élément métal, aux poumons et au gros intestins, ainsi qu’à la tristesse et la mélancolie.

L’alimentation de l’automne

Pour contrebalancer les faibles températures et prendre soin de son « feu digestif » on adopte une alimentation réchauffante. On privilégie les aliments cuits et on diminue le cru. On consomme des légumes racines et féculents légers (courges, panais, patates douces, châtaignes.. ) des fruits secs, des épices réchauffantes, comme le curcuma, le curry, le gingembre, la cannelle, les infusions type chaï.

On soutient les poumons

Pour aider les poumons à s’ouvrir et à fonctionner de manière optimale, vous pouvez tester différents exercices de respiration. Les techniques de respiration sont souvent mises de côté mais n'oublions pas que c'est notre premier carburant ! Pour actionner un peu plus vos poumons et augmenter vos capacités respiratoires, le top est de pratiquer de l’exercice en extérieur : marche active/ nordique, course à pied, vélo… Selon les besoins , certaines plantes pourront être très utiles pour soutenir les poumons et ce afin de fluidifier les mucus et soutenir les muqueuses respiratoires.

L’automne saison de « nettoyage »

Le corps est une machine formidable qui possède la capacité de se nettoyer et de se réguler tout seul. Cependant et selon votre hygiène de vie, il est parfois nécessaire de lui donner un petit coup de pouce pour éliminer les toxines et toxiques plus efficacement. Il est alors utile de s'offrir une petite cure d'une à deux semaines avant l'arrivée de l'automne.

– Pour cela, on adapte son alimentation avec une hygiène alimentaire basé sur la règle des 3V : Vivante, Variée et Végétale.

-On pense à bien hydrater l’organisme (même si les températures nous donnent moins envie de boire quotidiennement) avec 1,5L d’eau peu minéralisée et au PH bas par jour environ.

-On peut également s’aider de certaines plantes qui vont aider l’organisme à drainer et évacuer les déchets comme le Romarin, le Bouleau, le Chardon-marie, le Pissenlit, le Tilleul etc….

Rapprochez-vous de votre naturopathe préférée ou renseignez-vous bien sur les plantes que vous souhaitez utiliser avant de vous lancez.

-On pense également à s’offrir un sommeil de qualité en se couchant peut-être un peu plus tôt et en déconnectant des écrans au minimum 1heure avant d’aller rejoindre son lit.

-On continue de bouger et de faire circuler l’énergie avec une activité physique régulière ( marche en forêt, cours de yoga, natation… )

– Et puis on profite de la nature au maximum avec ses belles couleurs jaunes à oranges dorées qu’elle nous offre, une température encore agréable et de magnifiques paysages et moments de vies à observer.

– On travaille aussi sa respiration qui est une alliée importante pour le maintien d’une bonne santé en passant par la méditation, le yoga, la respiration en pleine conscience, la cohérence cardiaque etc..

Notes : quand vous aidez votre organisme à se nettoyer, il est possible que vous notiez des changements physiques et/ou émotionnels comme une transpiration plus excessive, des boutons, une peau plus grasse, des cauchemars ou des rêves, une sensibilité plus accrue etc…

Chaque personne réagit différemment car chaque corps est différent. Cependant, votre corps est vivant et donc votre corps s’exprime et c’est normal !

On ralentit le rythme et on prend soin de soi

Les mois de septembre/octobre sont souvent des mois agités du fait de la reprise du travail, la reprise de l’école, des nouvelles activités… ce départ sur les chapeaux de roues peut grandement diminuer notre énergie vitale. Il est donc important de s’accorder un peu de temps pour soi, pour se retrouver et se chouchouter. Bain chaud, massage relaxant, réflexologie plantaire, lecture, balade dans la nature (pour admirer les belles couleurs d’automne, le calme et les bruits de la nature). On se couche assez tôt et on pense à s’exposer à la lumière naturelle dans la journée.

On chouchoute ses intestins

L’intestin tient une place centrale dans le bon équilibre du corps.
Hippocrate disait à ce sujet que « Toute maladie commence dans les intestins » . Ce n'est plus un secret, des intestins en bonne santé, permettent de mieux résister aux infections liées au froid et/ou aux virus et permet donc d'éviter d'être malade. Il est donc indispensable de chouchouter nos intestins ! Il faudra veiller à un bon transit, via une alimentation adaptée, des auto-massages, de la relaxation, une bonne hydratation, des plantes mucilagineuses si besoin, une activité physique, du repos... On n’oublie pas également, de bien nourrir notre microbiote avec des aliments pro et prébiotiques. Et à apporter les nutriments nécessaires à une muqueuse intestinale en bonne santé : protéines de qualité, collagène, minéraux...

On booste son système immunitaire

Notre système immunitaire est notre bouclier ultime contre les agressions extérieures et intérieures, un soutien sans faille pour une bonne santé globale. On sait par ailleurs que le microbiote intestinal représente plus de 70% de notre immunité.

Zoom sur le microbiote intestinal :

Il n’y a encore pas si longtemps que ça, le système digestif et plus précisément les intestins servaient uniquement à la digestion .

  • Saviez- vous que vous êtes constamment en symbiose avec des milliards de micro-organismes? De votre naissance jusqu’a votre mort, ces bactéries, parasites ect…logent dans vos intestins, elles se nourrissent et vivent en harmonie avec vous . Selon les moments de vie de chacun, leur nombre peut chuter ou bien augmenter. Ces bactéries sont également appelés Microbiote intestinal , il pèse environ 2kg et est maintenant reconnu comme un organe à part entière. .

On a souvent mis une pathologie, une faiblesse du système immunitaire ou un problème nerveux ( dépression, fatigue…) sur le compte de nombreux facteurs extérieurs.

Nous savons, grâce en autre aux médecines douces, que notre corps est un tout et qu’absolument tout ce qui s’y passe est lié. Une pathologie est souvent la finalité de divers événements et symptômes qui se sont accumulés sans qu’on n’y fasse vraiment attention. De nombreuses études ont mis en lien la qualité de notre microbiote avec la qualité de notre système immunitaire. Celui là même qui nous protège contre les virus, bactéries, parasites extérieurs en tout genre et qui nous préserve de nombreuses pathologies physiques et psychologiques. .

  • Cette flore intestinale est tout d’abord d’abord innée et sa qualité dépendra de l’hygiène de vie de votre mère pendant la grossesse, de votre enfance ainsi que de l’aspect génétique.

La flore que vous avez ensuite acquise dépend de votre hygiène de vie globale ( alimentation, activité physique, sommeil… )

  • Notre microbiote peut être affaiblit par bien des moyens ( mauvaise alimentation, hyperperméabilité intestinale, parasites dont le candida albican, prise de médicaments et d’antibiotiques, facteurs extérieurs tel que la pollution, le stress oxydatif…) La liste est longue !

De cette qualité de notre flore intestinale dépend la qualité de notre immunité et donc notre degré de vitalité.

  • Vous comprenez donc l’importance de prendre soin de son microbiote en passant naturellement par l’alimentation en adoptant une hygiène alimentaire saine, équilibrée et durable et en travaillant avec des aliments riches en pré et probiotiques tels que le miel, les aliments lacto-fermentés ( chou, cornichons, pickles..), les épices, le kéfir, le kombucha, les graines germées etc…

Se rajoute à ça une activité physique régulière, un sommeil de qualité et une activité spirituelle pour agir sur nos énergies.

  • Une alimentation locale, biologique et surtout de saison est à privilégier. La nature nous offre les fruits et légumes dont notre organisme à besoin selon chaque saison, il serait donc dommage pour notre corps et la planète de ne pas accueillir cette abondance naturelle.

On pratique une activité qui favorise l’ancrage

Voici quelques exemples pratiques permettant de nous ancrer à la terre. et de profiter pour arrêter de courir partout... de profiter du moment présent (on n'est plus en été....et on n'est pas encore demain !!) : les méditations guidées quand on débute, le qi gong, le yin yoga .... Ou on peut tout simplement aller à l'océan, à la mer, à la montagne ou encore en forêt profiter des bonnes énergies de la nature ressourçantes et qui nous ramène à la terre !!

Et au niveau émotionnel

On travaille sur ce qui nous bloque, ce qui nous rend triste car « ce qui ne s’exprime pas s’imprime ». Cela peut passer par différents moyens d’expression : écriture, parole, art thérapie, massages, soins énergétiques...

Apaiser et accompagner les petits bobos et maux de l'automne avec des techniques naturelles

Même si la naturopathie est axée sur la recherche de la cause, elle aide aussi à accompagner et soulager les petits maux du quotidien qui sont intimement liés au rythme des saisons. Ainsi, à l'automne, on retrouve un peu plus de déprime passagère, des premiers rhumes, une sensation d'étouffements ou de mal être....Il est donc important d'être à l'écoute de son corps et d'entendre les messages qu'il nous envoi. -Profitez d'une pause pour aller marcher en forêt ou dans un parc, pour pratiquer un exercice de cohérence cardiaque sur votre téléphone ou pour vous massez avec une huile essentielle tonique et réconfortante comme le Citron ,l'Orange douce ou encore le Petit Grain Bigarade. ( N'oubliez pas de toujours mélanger avec une huile végétale) -Accompagner les premiers rhumes avec l'huile essentielle de Ravinstara en massage sur les poignets 2 fois par jour ( vérifier les contre-indications), des infusions au miel et au thym, beaucoup de repos et une alimentation riche en fruits et légumes et en nourriture chaude.

Particularités

Ces conseils ne sont qu'une qu'un prémisse et une trame à suivre sur un sujet très vaste qu'est le changement de saison. N'oublions pas que chaque personne est différente et que les conseils sont à adapter à chacun. Pour cela, n'hésitez pas à vous faire accompagner par votre naturopathe préférée afin d'obtenir des conseils adaptés et personnalisés. Ecoutez-votre corps ...il sait ! Notre corps est une machine incroyable qui sait nous dire quand il a besoin de quelque chose, à nous d'apprendre ou de réapprendre à l'écouter. Bel Automne à tous !!

© Tout droits réservés – 2023 naturopathe-valerie-triquet.fr – Version 09/2023 – 

Mentions légales | Politique de confidentialité | Politique des cookies